"Le Cerveau d'Hugo" (mise à jour)

Publié le par fishbowl-symphony

Mise à jour le 30/11/ 2012 :

Le docu-fiction + le débat viennent d'être insérés au bas de cet article.

 

 

En toute simplicité.

 

1 personne sur 150 vit avec une forme d'autisme. 2012 avait été nommée par notre ancien président comme "Année de l'Autisme". Force est de constater que l'évènement est passé quasi inaperçu, au grand dam des associations. Mis à part sur certains forums où l'on trouve poilant de se décrèter "Autiste de haut Niveau", parce que ça fait "Geek Chic", sans se douter une seconde du cauchemar qu'est de vivre :


a) derrière une vitre en verre ou dans un bocal comme les petits poissons captifs.  


b) dans un labyrithe transparent, fournit avec les options "reverberation des sons puissance 10 et notion de l'espace / temps complètement foireuse" à certains moments.



Le syndrome d'Asperger fait partie du spectre autistique.

Ces "gens-là", vous les croisez peut-être tous les jours, dans la rue, au bureau, sans le savoir. On les dit "bizarres", on rie sur leur passage, on les pense déficients à bien des égards, sans se douter des trésors bruts qu'ils recèlent. On peut avoir 160 de QI et en baver sévère quand il s'agit du laçage de ses souliers (OK, même avec 120, c'est toujours aussi difficile de relier ces maudits bouts de ficelle ensemble, mais je persévère, je n'aime pas le bruit du scratch LOL), tout en excellant dans certains domaines alors que les relations avec l'autre nous semble un mystère angoissant.

 

Ce mardi 27 Novembre, en prime time, à 20h40, un docu-fiction extrêmement bien fait, positif, humain, "le Cerveau d'Hugo" de Sophie Révil met en lumière les personnes autistes et leur famille, à travers des témoignages prenants et une fiction basée sur NOTRE réalité. Interprétation bluffante de Thomas Coumans ainsi que des autres jeunes comédiens jouant Hugo. 


 

http://farm9.staticflickr.com/8329/8127916381_e0c9da9592_z.jpg

 

 

Vous trouverez déjà les bandes-annonces sur le site de France 2, ainsi que des témoignages Bonus, aussi indispensables que le docu-fiction lui même :


http://www.france2.fr/emissions/le-cerveau-dhugo

 

 

 

Bon Dimanche et bienvenue dans mon bocal,

 

http://farm4.staticflickr.com/3334/4645587732_2950389e9f_n.jpg

 

"Luna"

 

 

 

 

"Le Cerveau d'Hugo" de Sophie Révil

 

 

Le débat 

Publié dans Bric à Brac

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ekongkar 03/12/2016 15:21

Vraiment poignant ce reportage...

Stéphanie 06/01/2013 20:28

Bonjour,
J'ai vu le film et le débat, j'avais déjà vu il y a peu de temps un reportage sur l'autisme et les enfants

expatriés dans des centres en Belgique sur France 5 Le magazine de la santé.
Je tombe vraiment de haut quand j'entends les témoignages, surtout concernant les propos des médecins

français. Entendre une mère raconter comment elle s'est vue accusée de tous les maux alors que les preuves

sont faites depuis des années, voir des médecins ne faire aucun effort pour aller vers ces patients qui

ont besoin d'eux... Tout ça me choque. Enfin remarquez, les réactions ne sont pas bien différentes quand

on parle du véganisme : curiosité, incompréhension puis rejet.
Ce que j'ai le plus retenu dans les témoignage c'est l'exclusion sociale. Je reconnais moi même parfois ne

pas trop savoir comment me comporter avec les personnes différentes (autiste, mais aussi n'importe quelle

autre maladie que je ne connais pas...) car j'ai plus peur de blesser ou faire quelque chose de travers

qu'au contraire une volonté d'exclure. Quand on ne comprends pas quelque chose on a facilement tendance à

simplement vouloir l'éviter. J'essaie en général d'aller le plus possible vers les autres, les aider, je

ressents très facilement beaucoup d'empathie (s'en est presque maladif, et d'ailleurs parfois aussi

difficile à supporter de ressentir toute la tristesse et la détresse des autres - humains ou non). Bref je

reconnais que dans mon comportement je peux moi même être blessante envers ces personne mais sincèrement

involontairement, un peu comme ces personnes différentes ne me comprennent pas moi. Cependant, sans être

atteinte d'autisme, j'ai aussi été "la fille bizarre qu'on n'invite plus aux anniversaires" surtout en

primaire, et jusqu'à la fac. Aujourd'hui ça va mieux mais je retrouve dans les comportements décrits par

les témoignages une part de mon enfance, ce rejet de l'enfant différent... Peut-être est-ce pour cela

qu'aujourd'hui j'ai plus de facilité à passer outre la différence et à tendre la main à ceux qui veulent

la prendre ? Je me retrouve un peu dans ce que dit Valentin (je l'aime bien, moi aussi je suis violoniste,

mais bon certainement pas aussi bonne que lui !) lorsqu'il parle du mensonge et d'être soit-même. Comme je

l'ai dit je ne suis pas autiste, mentir n'est pas un problème pour moi, mais je pense que mon honnêteté et

mon franc parlé a été une des causes de mon exclusion à l'école. Enfin je ne fais que des supositions,

parce que comme cela est dit dans le reportage, les gens vous excluent, mais vous ne comprenez pas

toujours ce que vous avez fait de travers alors que vous passez votre temps à essayer de les imiter.
Désolée de m'être étalée sur ma vie, mais j'aime beaucoup débatre et discuter de choses que j'ai du mal à

cerner, c'est un apprentissage pour tous.

Tout ce roman pour dire que vous avez tout mon soutient et que si un jour je vais moi aussi preuve de

maladresse, c'est tout à fait involontaire.

Cordialement,
Stéphanie.

touria 10/12/2012 13:40

Luna, c'est Touria la maman de Najib (témoins du Cerveau d'Hugo), je tiens à te féliciter, tu étais exceptionnelle dans ton témoignage, dans ta façon de voir le monde avec des reflets dans une
bouteille (grande artiste, belle illustration), c'est exactement ça un autiste ! et comme tu dis on a vécu une belle aventure humaine avec toute l'équipe et surtout avec la réalisatrice, elle était
proche de nous, sensible, simple et sans chichi....
Avec toute cette émotion, je pleure parfois et je me dis ca va changer, on y croit !

Je vois qu'on partage le même amour pour la cuisine ;)

*Je vais te faire une petite place dans mes liens si tu veux bien.

Bises

Kori 04/12/2012 17:20

Coucou :)

Je t'avais répondu au-dessus mais mon message n'apparaît pas, du coup je me demande si je te l'ai bien envoyé ou s'il s'est perdu dans les indésirables. ^^

Tant pis, une bise au passage. :)

catt 01/12/2012 20:44

Béà, ce n'est qu'en voyant ton bocal que j'ai été sûre que c'était toi. voilà la raison pour laquelle tu es un étoile, enfin, j'ai l'explication.
merci pour ce moment d'intense émotion (moi qui ai horreur d'être émue, je dis merci !)

fishbowl-symphony 02/12/2012 11:54



Hello, Catt,


je ne suis ps une étoile, mais je suis dans la lune, d'où le choix de mon nom de photographe. 


J'ai choisi de témoigner sur ce handicap invisible qu'est le syndrome d'Asperger en me disant "Ou ça passe ou ça casse". Apparement ça passe, je n'ai eu que des réactions
positives.


 


Bizzzzzzzzzzz,


Béa